Histoire de narguilé

Les tuyaux de narguilé existent depuis des centaines d'années. Au cours du 17ème siècle, les pipes de narguilé étaient souvent vues dans les cafés ou les petits restaurants le long des rues de la Turquie et d'autres pays du Moyen-Orient. Depuis lors, le monde du tabagisme a considérablement augmenté. Bien que nous ne soyons pas sûr de la véritable origine de la pipe à eau, on pense que la conception originale pour le narguilé vient de l'Inde ou de la Perse. C'est en Turquie que la conduite d'eau a achevé sa révolution et n'a guère changé de style depuis quelques centaines d'années. Les Turcs ont été les premiers à faire de la pipe à eau une pratique courante et ont rapidement découvert qu'elle pouvait être utilisée de manière plus pratique. Ainsi, il y a environ 500 ans, ils ont remodelé le design et ajouté un tuyau. À ce jour, la même conception de base est utilisée pour chaque narguilé avec l'option d'ajouter plusieurs tuyaux pour rendre chaque séance de fumage plus pratique et plus agréable.

L'hypothèse d'origine américaine est née du croisement de spéculations sur la façon dont le shisha était utilisé à travers les calebasses en Amérique et à partir d'études approfondies comme celles menées au début du siècle par un érudit nommé L. Wiener. Ce dernier a affirmé que fumer du shisha aurait été importé d'Amérique en Afrique plusieurs siècles avant l'arrivée des Européens. I. Van Sertima a enrichi une telle contribution en s'efforçant, à son tour, de montrer que les hommes africains ont certainement vécu en Amérique avant la découverte de ce dernier continent et ont apporté à leurs comportements tabagiques comme l'usage des pipes.

La piste indienne (Asie) manque de sources. Donc, ici, limitons-nous à ne citer que deux auteurs sans procéder à la discussion. J. A. Frank affirme librement que «deux mille ans avant la découverte de la shisha, il semble qu'une pipe à eau appelée Dhoom Netra, remplie d'herbes aromatiques et médicinales, et très probablement de drogues, ait été fumée». G.Gercek affirme, sans étayer les faits, que le narghilé est né en Inde et que l'artefact a bénéficié de l'ajout d'éléments novateurs comme le bol et la buse quand il a atteint l'Empire ottoman.